Message d'avertissement

Vous devez connecter ou enregister pour participer.

Modèle de revenus

Les participants ont atteint un consensus quant à certains grands principes à la base d’un modèle d’homologation auto-entretenu. Les groupes de travail de la phase 2 pourraient s’appuyer sur les modèles de revenus d’outils d’homologation existants quand viendra le temps de concevoir un modèle indépendant, volontaire et abordable. 

Principaux points de discussion

Concevoir un modèle abordable et auto-entretenu

  • Le modèle d’homologation ne dépendrait pas du gouvernement. Il serait indépendant.
  • Il faudrait que le modèle d’homologation s’auto-entretienne et qu’il soit doté d’un modèle de revenus établi.
    • L’obtention de ressources financières adéquates jouera un rôle primordial dans le maintien d’un modèle souple et évolutif.
    • Les fonds devraient être utilisés pour des initiatives qui sont à l'avantage des communautés de l'accessibilité et des affaires, et non pas des organisations ou des entreprises individuelles.
  • Pour que le modèle d’homologation soit intéressant aux yeux des entreprises, il faudrait qu’il soit abordable et facilement accessible aux petites et moyennes entreprises de même qu’aux fournisseurs du secteur sans but lucratif.
  • Le modèle d’homologation devrait avoir la possibilité d’être transportable et échelonnable dans d'autres juridictions.
  • Il existe de nombreux programmes qui pourraient servir de plan pour modèle de revenus.
    • o L’investissement requis dépendra de la nature du modèle, à savoir s’il a pour but d’instruire ou d’administrer, qu’il appartienne à un organisme centralisé ou qu’il soit le résultat d'une externalisation ouverte (crowdsourcing), etc.  

Bien que dans l’ensemble, les participants s’entendent pour dire que les points ci-dessus sont des considérations de base, les groupes de travail de la phase 2 pourraient aussi discuter des points suivants et atteindre un consensus. Puisqu'à la phase 1, l’accent était mis sur la définition générale de l’enjeu et sur les principes fondamentaux, la discussion de la phase 2 et celle de la phase 3 pourraient se pencher, de manière tactique, sur la façon dont un modèle d’homologation pourrait être équitable et auto-entretenu. 

Autres points de discussion

  • Est-ce que le programme imposerait des frais pour les ressources, la publicité ou les services, ou bien est-ce que cela serait mis gratuitement à la disposition des entreprises?
  • Comment est-ce qu’un modèle d’homologation pourrait être durable tout en restant abordable pour les petites entreprises?
  • Comment est-ce que le modèle pourrait équilibrer les différences régionales à accommoder et fixer des normes fiables et universelles?