Le processus de Certifé pour l'accés

Ce processus a été itératif dans sa structure et dans sa mise en œuvre, tout en restant flexible pour répondre aux besoins de la communauté et dans les discussions en cours de route.

Phases 1 et 2 (novembre 2015 à mars 2016)

Lors de tables rondes, de rétroactions en ligne, et de discussions individuelles, la phase 1 a identifié des obstacles, des défis et des occasions liés à l’accessibilité en Ontario. Certains participants ont fait connaître leurs craintes sérieuses que l’homologation minerait les normes légales dans la province. Par contre, la majorité d’entre eux trouvait qu’une approche basée sur la reconnaissance valait la peine d’être envisagée comme outil complémentaire indépendant dans un plus grand écosystème d’efforts pour encourager l’accessibilité et la conception inclusive.

Le présent document est le résultat de discussions à la phase 2 pendant lesquelles cinq groupes de travail se sont penchés sur les thèmes clés identifiés à la phase 1. Les membres des groupes de travail sont des gens, quelles que soient leurs capacités, représentant tout un éventail de défenseurs de l’accessibilité, d’entreprises, et d’experts en homologation qui ont exprimé un intérêt pour l’équipe Certifié pour l’accès. Ces groupes de travail se sont rencontrés cinq fois chacun, avec les deux objectifs suivants :

  1. Fournir des recommandations sur la façon dont le domaine d’intérêt assigné pourra être inclus dans le modèle d’homologation de l’accessibilité.
  2. Identifier des considérations clés et des risques associés au domaine d’intérêt assigné.

Des questionnaires en ligne ont permis au public de participer à répondre aux mêmes questions que celles posées aux groupes de travail, ce qui a pu boucler la boucle de la rétroaction reçue en personne et lors de discussions en ligne. Les principes et les recommandations inclus dans ce qui suit représentent l’effort, les connaissances, et l’expérience collectifs d’un groupe riche et diversifié d’individus allant au-delà des cinq groupes de travail.

Système de conférence de Citizens with Disabilities Ontario

Ce processus a regroupé des participants de partout au pays et des États-Unis. Ainsi, Deloitte a travaillé avec Citizens with Disabilities Ontario pour organiser quelques premières réunions grâce à leur système de conférence accessible, « Talking Communities ». Cette salle de réunion virtuelle est accessible aux utilisateurs de lecteurs d’écran ou de claviers seulement, et permet de faire entendre une intervention à la fois, l’affichage de documents, et la communication par clavardage. Cela a permis aux participants de communiquer et de collaborer selon leurs besoins.

Phase 3 (mars à avril 2016)

Le modèle d’homologation se veut indépendant et volontaire, et dont la prestation se ferait par une tierce partie indépendante du gouvernement. Un des résultats attendus de cette consultation est d’encourager le leadership d’un organisme indépendant, d’un consortium d’organismes ou d’une coentreprise d’individus à mettre en œuvre le modèle d’homologation par une tierce partie.

Selon les recommandations du groupe de travail, les organismes souhaitant prendre la responsabilité du modèle d’homologation prépareront un bref prototype de modèle et un plan de mise en œuvre. Cette proposition soulignera la perspective de l’organisme par rapport aux recommandations du groupe de travail et la capacité nécessaire à l’élaboration et à la prise en charge d’un modèle durable. L’objectif est de donner l’occasion au public de partager sa réaction aux prototypes plus élaborés pour l’homologation et de fournir des renseignements supplémentaires sur les besoins et les préférences de la communauté aux responsables de l’homologation.

Tous les modèles proposés par les organismes intéressés seront affichés sur certifiepouracces.ca pendant deux semaines, période pendant laquelle les participants au processus et les membres du public pourront donner leur avis et commenter sur les différents prototypes. À la fin de cette période, Deloitte préparera un rapport résumant la rétroaction reçue et les préférences de la communauté pour un ou des responsables d’homologation potentiels.

Apprenez-en plus et dites-nous ce que vous pensez

Apprenez plus

Retrouvez plus d'informations à propos des sujets ci-dessous:

Dites-nous ce que vous pensez

Dites-nous ce que vous pensez, laissez vos commentaires ci-dessous.

 

  • Like this post0
  • Dislike this post0